Fondation et alumni de Polytechnique Montréal

Contactez-nous

Fondation et Alumni de Polytechnique Montréal

Adresse civique
405 avenue Ogilvy (CRIM)
bureau 101
Montréal (QC) H3N 1M3

Adresse postale
C.P. 6079 Succursale Centre-ville
Montréal (QC) H3C 3A7

Téléphone : 514 340-5959
Courriel : fondation-alumni@polymtl.ca

Semaine de la rose blanche 2020 : 36 367 $ récoltés pour sensibiliser les jeunes filles aux sciences

11 janvier 2021

 

Chaque année, la collecte de fonds au profit de Folie Technique, le camp scientifique de Polytechnique Montréal, vise à offrir à de jeunes filles issues de milieux défavorisés la possibilité de participer à des activités de sensibilisation aux sciences, grâce à la vente de roses blanches virtuelles.
 
Au fil des ans, ces roses blanches sont devenues le symbole des activités de commémoration du féminicide du 6 décembre 1989. En créant la Semaine de la rose blanche en 2014, Polytechnique Montréal souhaitait ainsi encourager l’éclosion de talents scientifiques et l’éveil d’intérêts pour les sciences, les technologies et le génie chez de jeunes filles qui, autrement, n’auraient peut-être pas été sensibilisées à l’attrait de ces disciplines. Car, bien qu’elles représentent plus de la moitié de la population canadienne, les femmes sont encore peu nombreuses à entreprendre une carrière en génie, alors qu’on y retrouve des carrières stimulantes et des emplois bien rémunérés.
 
MERCI de soutenir la Semaine de la rose blanche
En cette 31e année de commémoration du 6 décembre 1989, nous souhaitons adresser nos plus sincères remerciements à tous ceux qui ont participé à la Semaine de la rose blanche et qui, comme nous, se sentent engagés pour la cause du génie au féminin. Grâce à vous, c’est 36 367 $ qui ont été récoltés. Nous vous en sommes infiniment reconnaissants et nous vous remercions du fond du cœur, au nom des jeunes filles qui pourront bénéficier de votre précieux soutien.
 
Des bourses offertes aux jeunes filles en attendant la réouverture du camp d’été
Dans le contexte de la pandémie actuelle, le traditionnel camp d’été scientifique n’a pu avoir lieu en 2020. L’équipe de Folie Technique a cependant redoublé d’efforts pour offrir des ateliers scientifiques en classe réduite et concevoir des activités virtuelles. Les dons de l’an dernier ont permis à plusieurs jeunes filles d'explorer l'univers des sciences, des mathématiques, de l'ingénierie et des technologies. De plus, cette année, Folie Technique offrira des bourses pour permettre à des jeunes filles de s'inscrire au camp d’été dès qu’il rouvrira ses portes.
 
Les événements marquants qui ont rythmé la Semaine de la rose blanche cette année
 
Brielle Chanae Thorsen, sixième lauréate de l’Ordre de la rose blanche
C’est avec fierté que la direction de Polytechnique Montréal a remis la sixième bourse de l’Ordre de la rose blanche à Brielle Chanae Thorsen, diplômée au baccalauréat en génie mécanique et mathématiques appliquées de l’Université Queen’s de Kingston, en Ontario. Cette bourse de 30 000 $, créée en 2014, est décernée annuellement à une étudiante canadienne en génie qui désire poursuivre ses études aux cycles supérieurs dans ce domaine, au Canada ou ailleurs dans le monde.
Brielle Chanae Thorsen s’est illustrée dans plusieurs matières et compte déjà différentes expériences de travail, notamment en ingénierie-robotique. Elle s’est investie dans de nombreux projets et dans un vaste éventail d’activités à travers lesquels elle a su mettre à profit ses habiletés en communication, son leadership ainsi que son engagement envers la communauté autochtone et auprès des femmes.
Brielle fait partie de la Nation crie de Saddle Lake. Elle s’est inspirée de la force de caractère et de l’engagement des membres de son cercle familial, qui lui ont donné confiance en sa capacité de contribuer à changer le monde.
 
Madame Thibodeau-DeGuire honorée pour son apport inestimable à la communauté polytechnicienne et au génie au féminin
Lors de la remise de la bourse de l’Ordre de la rose blanche 2020, Polytechnique Montréal a annoncé que le trophée qui est remis à la lauréate de l’Ordre portait dorénavant le nom « PRIX MICHÈLE THIBODEAU-DEGUIRE », en témoignage de la gratitude de Polytechnique pour sa remarquable contribution à l’Ordre de la rose blanche ainsi que de l’admiration pour son parcours de précurseure et son talent de rassembleuse si inspirants pour des générations de femmes.
Madame Michèle Thibodeau-DeGuire a reçu un trophée spécial, que l’on voit au centre de la photo, à côté du trophée remis à la lauréate de l’Ordre de la rose blanche 2020, Brielle Thorsen.
 
Une 31ème commémoration sous le signe de la simplicité
En raison du contexte actuel de pandémie et dans le respect des règles sanitaires, les activités de la Semaine de la rose blanche ont été réduites à leur minimum. Le matin du 6 décembre, une gerbe de quatorze roses blanches a été déposée devant la plaque commémorative et les drapeaux ont été mis en berne, de l’aube au crépuscule.
 
L’initiative inspirante 40 femmes / 40 semaines s’est achevée avec succès
Pendant 40 semaines, à raison d’une publication par semaine, Polytechnique Montréal a diffusé des portraits vidéo mettant en vedette une femme professeure ou maître d’enseignement, faisant carrière dans le domaine de l’ingénierie.
Le projet a débuté le 8 mars 2020, Journée internationale des femmes, et s’est terminé symboliquement le 6 décembre 2020. Merci à BMO Financial Group qui a très généreusement contribué au projet et merci également aux 43 femmes passionnées qui ont accepté de partager leurs parcours inspirants et leurs expériences.
 
Des concerts virtuels en hommage aux 14 victimes du 6 décembre
Nous remercions l'artiste Viviane Audet, qui a donné deux concerts virtuels en hommage aux 14 victimes du féminicide de 1989 et dont les revenus de billetterie ont été remis à la Semaine de la rose blanche. La jeune femme avait également coécrit la trame sonore du documentaire ''Ce qu’il reste du 6 décembre''.
 
 
Un grand merci à tous ceux qui ont contribué à la Semaine de la rose blanche et qui permettent à Polytechnique Montréal et à sa Fondation et Alumni de cultiver l’éveil et la passion pour les sciences auprès des jeunes filles issues de milieux défavorisés.