Fondation et alumni de Polytechnique Montréal

Vous êtes ici

Contactez-nous

Fondation et Alumni de Polytechnique Montréal

Adresse civique
405 avenue Ogilvy (CRIM)
bureau 101
Montréal (QC) H3N 1M3

Adresse postale
C.P. 6079 Succursale Centre-ville
Montréal (QC) H3C 3A7

Téléphone : 514 340-5959
Courriel : fondation-alumni@polymtl.ca

Des roses blanches pour faire fleurir l’avenir

12 février 2020


Créée en 2014, la Semaine de la rose blanche est une merveilleuse initiative au profit de Folie Technique, le camp scientifique de Polytechnique Montréal. Cette campagne de collecte de fonds vise à offrir à des jeunes filles issues de milieux défavorisés la possibilité de participer à des activités de sensibilisation aux sciences, aux technologies et au génie. Elle doit son nom au fait que les roses blanches sont devenues au fil des ans le symbole des commémorations du 6 décembre 1989 à Polytechnique Montréal.

La campagne permet à notre communauté de poser un geste symbolique et significatif en offrant une ou plusieurs roses blanches virtuelles à des personnes de son choix, par l’entremise du site www.roseblanche.org.

Cette année, pour souligner le 30e anniversaire de la tragédie, la Fondation et Alumni, en collaboration avec l’équipe des communications de Polytechnique Montréal, a insufflé un nouvel élan à la Semaine de la rose blanche grâce à une mobilisation par courriel et sur les médias sociaux. Culminant lors de la semaine précédant le 6 décembre, cette campagne a permis d’amasser, en date du 31 décembre 2019, un montant global de 36 000 $ provenant de 321 donateurs.

« Nous souhaitons souligner cet élan de générosité et remercier chacun d’entre vous pour votre engagement et l’impact que vous aurez sur la vie de ces jeunes filles », affirme Mme Isabelle Péan, présidente-directrice générale de la Fondation et Alumni de Polytechnique Montréal.

Ces fonds permettront à Folie Technique d’offrir davantage d’ateliers scientifiques gratuitement dans les écoles défavorisées de la région de Montréal et ainsi de rejoindre un plus grand nombre de jeunes filles de 7 à 17 ans qui, sans cet apport financier, n’auraient pas la chance de participer à de tels programmes en sciences. Folie Technique sera également en mesure de permettre à plusieurs jeunes filles de profiter d’une semaine gratuite à son camp scientifique estival.

Merci aux employées et employés de SNC-Lavalin

Katherine Ward, vice-présidente, Communications au Canada, et Sylvie Lachapelle, conseillère principale, Communications marketing à SNC-Lavalin, étaient étudiantes à l’Université, lorsque la tragédie du 6 décembre 1989 est survenue. Elles se sont senties directement interpelées par la campagne de la rose blanche.

En songeant à la tragédie, et à son 30e anniversaire, Mme Katherine Ward, vice-présidente, Communications au Canada à SNC-Lavalin, a été particulièrement frappée par le fait que la majorité des 14 victimes étaient des étudiantes en génie qui auraient pu devenir des collègues dans l’entreprise. « En tant qu’employeur qui croit à l’importance et à la force de la diversité en milieu de travail, SNC-Lavalin considère qu’il faut appuyer et aider plus de jeunes femmes à devenir ingénieures, qui à leur tour contribueront à la richesse d’une industrie plus inclusive, innovatrice et performante », souligne-t-elle. « En tant que société d’ingénierie établie à Montréal, nous trouvions important de nous remémorer cette tragédie et également de sensibiliser nos employés en matière de diversité et d’inclusion. »

« La campagne de la Rose blanche nous a interpelées », renchérit Sylvie Lachapelle, conseillère principale, Communications marketing à SNC-Lavalin. « J’étais aussi étudiante à l’université Concordia au moment où ce crime insensé a été commis, donc je comprenais ce que Katherine ressentait à l’idée de vouloir faire la différence pour l’avenir en favorisant les apprentissages en STIM pour les filles, ce qui les aiderait à élargir leurs horizons et à envisager faire carrière en génie. Un avenir doté d’une diversité d’employés, y compris des femmes ingénieures, est un avenir prometteur! »

Mme Ward voulait faire une action concrète et l’équipe des communications de SNC-Lavalin s’est ralliée à elle.  L’horaire de la journée de commémoration a été diffusé à tous les employés de l’entreprise et ceux-ci ont été invité à y prendre part. Des employés de partout au pays ont contribué à cette cause, pour un total de 2 395 $. L’entreprise a versé une contribution égale, doublant le montant de près de 5 000 $. SNC-Lavalin a également fait un don supplémentaire de 3 000 $, soit un montant symbolique de 100 $ par année depuis le féminicide. C’est donc près de 8 000 $ qui ont été amassés. Il y a même un petit groupe d’employés de la Nouvelle-Écosse qui ont fait un don!

Un résultat fort impressionnant, considérant que la campagne à SNC-Lavalin n’a duré qu’une semaine et que le texte sollicitant l’appui des employés a été publié sur l’intranet de l’entreprise le 3 décembre.

« Je suis fier que des employés de SNC-Lavalin aient choisi d’appuyer cette cause », affirme M. Sandy Taylor, président, Énergie nucléaire, et parrain du réseau de diversité et d’inclusion du Canada à SNC-Lavalin. « Pour penser de façon plus créative, proposer des solutions novatrices et offrir de nouvelles perspectives, nous avons besoin d’une diversité de personnes de sexes, de races, d’âges et d’origines différents. SNC-Lavalin existe depuis plus de 100 ans et cette agilité permettra à notre entreprise de continuer à exercer ses activités avec succès tout au long du prochain siècle. »

« Pour une première année de mobilisation, c’est un excellent début », conclut Sylvie Lachapelle. « Katherine et moi parlons déjà de la campagne de l’an prochain et du fait que nous allons l’organiser à l’avance pour aller encore plus loin. Ce serait bien qu’un jour nous réussissions à ce que tous nos ingénieurs portent un ruban blanc cette semaine-là, pour souligner cette cause et y croire personnellement. Ce serait leur façon de paver la voie à la prochaine génération d’ingénieures, le genre de communauté que SNC-Lavalin souhaite bâtir. »

SNC-Lavalin est une entreprise mondiale spécialisée en gestion de projet offrant des services professionnels entièrement intégrés et un acteur de premier plan en matière de propriété d’infrastructures. SNC-Lavalin emploie actuellement de nombreux ingénieurs et ingénieures diplômés de Polytechnique Montréal. Cette dernière est également l’université canadienne vers laquelle l’entreprise se tourne le plus pour l’embauche de stagiaires et de nouveaux gradués dans le domaine du génie.

La Fondation et Alumni de Polytechnique Montréal remercie à nouveau tous les participants et participantes à la Semaine de la rose blanche dont la générosité et l’engagement nous permettent de bâtir une relève de génie prenant appui sur les principes d’équité, de diversité et d’inclusion.