Fondation et alumni de Polytechnique Montréal

Édition 2022

JOSÉPHINE DE BRUYCKERJoséphine De Bruycker

Cette finissante en génie civil a su démontrer qu’elle avait grandement à cœur le bien-être de la communauté étudiante, notamment en occupant le rôle de coordonnatrice aux affaires universitaires au sein de l’Association étudiante de Polytechnique. Dans le cadre de cette fonction, elle a su avoir un impact tangible et durable en siégeant au comité de rédaction de la politique pour prévenir et contrer les violences à caractère sexuel, puis en faisant partie du comité de sélection du responsable du Bureau d'intervention et de prévention des conflits et de la violence. Ouverte sur le monde, Joséphine a réalisé un échange étudiant à Melbourne, en plus d’avoir contribué à la Mission Poly-Monde 2021. Cette implication lui a permis d’organiser des panels de discussion et d’étudier certains enjeux économiques de Taïwan et de Singapour. Cette passionnée des enjeux économiques poursuit ses études à la maîtrise en gestion – Économie appliquée à HEC Montréal.

CHARLES-ÉTIENNE JOSEPHCharles-Étienne Joseph

Carburant aux compétitions interuniversitaires, ce finissant en génie informatique a participé à de multiples éditions des Jeux de Génie, dans le cadre desquels il a été membre du comité exécutif et du comité organisateur. Il a également dirigé la délégation de Polytechnique pour les Computer Science Games, en plus de se démarquer dans plusieurs compétitions de débats oratoires. D'autre part, Charles-Étienne possède un intérêt marqué pour la politique et la vie étudiante, ce qui l’a amené à occuper le poste de coordonnateur aux affaires externes pour l’Association étudiante de Polytechnique. Ayant aimé traiter des enjeux sociopolitiques, il a ensuite fait le saut vers l'Union étudiante du Québec, une association nationale de défense des droits étudiants, pour laquelle il a été coordonnateur à la mobilisation et aux relations associatives. Il a d’autant plus fait partie de la mission Poly-Monde 2022 à titre de responsable de l’équipe édition. Il aspire à une carrière à mi-chemin entre le monde universitaire et l’industrie, dans le domaine des technologies émergentes.

ALEX LATULIPE LOISELLEAlex Latulipe Loiselle

Ce finissant en génie électrique a contribué activement à la vie étudiante polytechnicienne et même nationale, en occupant d’abord le poste de vice-président aux affaires externes de l’Association étudiante de Polytechnique, puis en devenant coordonnateur à l’enseignement supérieur à l’Union étudiante du Québec, qui représente dix associations étudiantes québécoises. Il a aussi siégé pendant deux ans au conseil d’administration de Polytechnique. Ces implications lui ont permis de travailler sur des dossiers ayant eu une grande portée dans la communauté, dont l’organisation d’une enquête panquébécoise universitaire d’envergure sur la santé psychologique, ainsi que le recrutement de la protectrice des droits de Polytechnique. Sur le plan technique, Alex a été un membre actif de la société technique Élikos, se spécialisant dans la fabrication et le contrôle de drones. Cette implication l’a d’ailleurs amené à participer à des compétitions internationales de robotique aérienne. Il entame maintenant une carrière prometteuse dans le domaine des télécommunications.

ALEXANDRE MEDEIROSAlexandre Medeiros

Alexandre est un étudiant qui n’a pas peur d’oser! Ayant un esprit entrepreneurial aiguisé, il a pris la décision de démarrer une start-up au beau milieu de son baccalauréat en génie aérospatial. Le cœur sur la main, il a organisé une collecte de fonds pour aider les personnes en situation d’itinérance, en plus d’avoir travaillé pour une coopérative d’entraide durant la pandémie de COVID-19. Alexandre a également été tuteur bénévole pour un organisme venant en aide aux jeunes en difficulté scolaire. Il s’est aussi impliqué au sein du Comité de consultation en gestion de Polytechnique, ce qui lui a permis de contribuer à la refonte de la stratégie marketing d'un organisme luttant contre la pauvreté, l'exclusion et le racisme. Réalisant un double diplôme, il complète une maîtrise en ingénierie de gestion, avec une spécialisation en finance, à l’École Polytechnique de Milan. Co-supervisé par un professeur de l’Imperial College London, son projet final porte sur l’impact économique de la surveillance, par satellite, des fuites de méthane sur les installations de gaz naturel.

MARIE-PIER MICHAUDMarie-Pier Michaud

Cette finissante en génie biomédical cumule un grand nombre d’implications dans la vie étudiante de Polytechnique. Entre autres, elle a été vice-présidente à l’éducation du comité des étudiants en génie biomédical, administratrice au sein du conseil d’administration de l’Association étudiante de Polytechnique, ainsi que vice-présidente réseautage pour Poly-L, un comité étudiant faisant la promotion du leadership au féminin. Elle a aussi été membre du comité financement de la mission Poly-Monde 2021, responsable du financement et du marketing pour un voyage industriel en génie biomédical et plus encore. Marie-Pier a d’autant plus été une athlète de patinage artistique, un sport qu’elle a pratiqué pendant 15 ans. Ayant un fort intérêt pour l’entrepreneuriat, elle a été directrice opération et marketing pour la start-up Ora Médical, spécialisée dans le développement d’outils d’aide à la marche pour des enfants atteints de paralysie cérébrale. Grâce à cette expérience, elle a eu la chance de faire partie du Centech, un incubateur pour start-up de calibre mondial. Sans surprise, elle aspire à démarrer sa propre entreprise.

MARC LORFILS MILORDMarc Lorfils Milord

L’implication de ce finissant en génie industriel a commencé dès le début de ses études universitaires lorsqu’il a intégré l’organisme Amnistie international et qu’il est devenu le président de l’Association des étudiants haïtiens de l’Université de Montréal. À Polytechnique, il a pu concrétiser sa passion pour l’aviation en s’impliquant auprès du comité d'aéronautique et de pilotage PolyAir, ce qui lui a entre autres permis de devenir ambassadeur de Polytechnique au sein d’AéroMontréal et d’être chef de délégation pour la simulation de l’Organisation de l’aviation civile internationale. Marc a trouvé une grande valeur formatrice en s’impliquant auprès du comité des étudiants en génie industriel, de Polydébat, de la Mission Poly-Monde 2021 et surtout du Comité de consultation en gestion de Polytechnique, avec lequel il a réalisé deux mandats de consultation auprès d’une PME et d’un organisme communautaire. À l’issue de ces engagements, Marc aspire à œuvrer dans le domaine de la consultation et il débutera bientôt sa carrière au sein d’une firme-conseil de renom à titre de consultant en technologie.

SIMON TANGUAYSimon Tanguay

Depuis le début de son baccalauréat, ce finissant en génie aérospatial est membre de la société technique Oronos, ayant pour objectif de concevoir, fabriquer et opérer des fusées. Cet engagement l’a notamment amené à participer à la Spaceport America Cup à deux reprises. Simon a également complété trois niveaux de certification auprès de l'Association canadienne de Fuséologie. Il est aussi un clarinettiste expérimenté ayant fait partie de l'Orchestre Symphonique des Jeunes de l'Outaouais, puis de l’Orchestre à Vents Non Identifié. Le musicien a participé à de nombreux concerts d’envergure, dont certains ayant permis de récolter des fonds pour un organisme de prévention du suicide chez les jeunes. En plus de s’entrainer en natation et en haltérophilie, il pratique de manière soutenue le kendo, l’art du maniement du sabre japonais. Cet art martial lui a permis de participer à diverses compétitions et de promouvoir le kendo au festival Matsuri Japon. Simon souhaite poursuivre ses études aux cycles supérieurs et il aspire à contribuer à l'industrie spatiale tant au Canada qu’à l'international.